/news/society

Intégration au système de santé

Les dentistes interpellent le ministre

Mélanie Bergeron | TVA Nouvelles

L'Ordre des dentistes du Québec demande au ministre Gaétan Barette de mieux les intégrer au système de santé.

Par exemple, les dentistes et spécialistes de chirurgie buccale n'ont pas accès au dossier santé Québec, le DSQ, alors qu'ils le demandent depuis sa création en 2013.

Cet accès leur donnerait de l'information primordiale sur la santé de leur patient, avant de procéder à une autre intervention.

Les médecins, pharmaciens, sages-femmes et certaines secrétaires médicales ont accès au DSQ, mais pas eux.

Dr Jean Poirier, le président de l'Association des spécialistes en chirurgie buccale et maxillo-faciale, a même écrit au ministre Gaétan Barette l'an dernier, mais rien n'a changé depuis.

Il procède souvent à des chirurgies très délicates avec des accidentés de la route, par exemple, et déplore le fait que l'infirmière qui travaille avec lui à l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont ait accès au DSQ, mais pas lui.

Souvent les dentistes doivent se fier aux informations fournies par les patients, qui peuvent parfois oublier des détails importants.

Le président de l'Ordre des dentistes, le Dr Barry Dolman, croit que la profession ne devrait pas être séparée du reste du système de santé. Il cite l'exemple d'un patient qui a besoin d'une intervention chirurgicale, mais qui a une infection dentaire.

L'intervention est couverte par la RAMQ, mais pas les soins dentaires, qui sont pourtant nécessaires avant de subir l'autre intervention.

Au bureau du ministre de la Santé, on nous a répondu être en réflexion au sujet de ces revendications.

Plus d'autonomie

Le président de l'Ordre, Dr Dolman, appuie les hygiénistes dentaires dans leur demande pour avoir plus d'autonomie.

Celles-ci revendiquent les mêmes droits de pratique que leurs collègues de l'Ontario qui peuvent procéder certaines interventions sous ordonnance.