/news/currentevents

Lien avec un meurtre survenu à Toronto

Un «sniper» recherché à Montréal

Félix Séguin | TVA Nouvelles

La police de Toronto lance une vaste campagne sur les médias sociaux afin de retrouver un tireur d’élite et son arme qui pourrait provenir de Montréal.

Le 1er octobre 2015, le trafiquant de drogue Clinton Yow Foo, a été assassiné devant l’entrée de garage de la maison familiale située sur la rue Kingston, dans l’est de Toronto.

Selon la police torontoise, Clinton Yow Foo aurait été abattu par un tireur d’élite. Les forces de l’ordre sont même persuadées que l’arme du crime, une « Browning BLR shot Magnum » avec une lunette Buschnell et un bipied à l’avant du canon ont été vus à Montréal avant le crime.

Un professionnel

«Le modus operandi de ce crime est unique au Canada. Nous croyons que le tireur embusqué dans un quartier résidentiel était à plus de 180 mètres de sa cible alors qu’il faisait noir et que les conditions météorologiques étaient venteuses», a confirmé le détective Tam Bui à TVA Nouvelles.

Selon Claude Sarrazin, gagnant de plusieurs concours de tir de précision, il fallait un professionnel pour réussir ce coup.

«Comme c’est une arme de chasse assez typique, ce qui fait la différence, c’est la manière dont on l’a équipée, affirme M. Sarrazin qui est aussi détective privé. Une chose est certaine, atteindre une cible en mouvement à cette distance et en plus dans l’obscurité, ça prend de très bonnes qualités de tireur.»

Aide du public

La police de Toronto demande donc l’aide du public québécois afin de savoir si quelqu’un a déjà vu cette arme et la personne qui la manipulait. Puisque le crime est survenu à la période d’ouverture de la chasse, la police croit qu’il est possible que quelqu’un ait sûrement vu le suspect s’exercer avec cette arme, car «il fallait que le tireur se soit entraîné» selon les autorités.