/regional/quebec

Apprentissage du français

Des progrès hallucinants pour une jeune réfugiée syrienne

Julie Couture 

 - Agence QMI

Parmi les réfugiés syriens qui sont arrivés à Québec le 6 janvier dernier se trouvait la jeune Wafa, 16 ans, qui ne parlait qu'arabe et anglais à son arrivée.

Depuis le 7 mars dernier, le collège Champigny a décidé de la prendre sous son aile pour qu'elle puisse apprendre le français. Sa progression est fulgurante.

La réfugiée travaille et très fort et bénéficie du soutien de ses camarades pour apprendre. Son enseignant en français est épaté par ses progrès très rapides.

«Wafa, c’est le symbole de la volonté, c’est le sourire et la motivation. Il faut parfois la ralentir parce qu’elle voudrait monter les marches deux à la fois», estime Jean Fortin, son professeur.

Après avoir terminé cette année de francisation, Wafa devrait intégrer la classe de secondaire 4 dès l'an prochain. Après quoi elle entretient de grands projets pour le futur.

«Je veux être docteur. Je veux aider les jeunes, comme ils m’ont aidé», conclut-elle.

 

Dans la même catégorie