/finance/homepage

CSeries

L’agence Fitch salue la commande de Delta

Agence QMI

MON-SIGNATURE CONTRAT DELTA

Michel Desbiens/AGENCE QMI

L’agence de notation Fitch Ratings est d’avis que la commande ferme de Delta pour 75 avions CS100 améliore les perspectives pour le succès à long terme du programme CSeries de Bombardier.

Cette commande, en plus de la lettre d’intention d’Air Canada pour une commande de 45 appareils CS300, «renforce la crédibilité du programme CSeries et démontre des progrès importants dans le développement d’un programme de flotte et la création d'un créneau concurrentiel au sein de l'ensemble du marché des avions commerciaux», indique-t-on dans une note.

Pour autant, Fitch estime que Bombardier est toujours confronté à des défis associés avec le programme de la CSeries, entre autres dans la production et le risque d'annulation de commandes. La faible demande pour les avions régionaux et les jets privés augure également mal pour l'ensemble du secteur aéronautique de Bombardier, soulignent les analystes.

L’agence rappelle également l’incertitude concernant la compagnie aérienne américaine Republic Airways qui avait une commande ferme de 40 avions CSeries de Bombardier et qui s’est placée sous la protection de la loi sur les faillites en février dernier.

Par ailleurs, la question du flux de trésorerie pour Bombardier reste préoccupante, selon Fitch, qui estime qu’elle pourrait continuer d’être «négative au moins jusqu’en 2018», en raison notamment des dépenses et des coûts de développement des avions en cours pour augmenter la production de la CSeries.

Dans la même catégorie