/news/society

Arrivés à Calgary il y a cinq mois

Fort McMurray: des réfugiés syriens veulent aider

Agence QMI

Installés depuis peu à Calgary, des réfugiés syriens ont pris la décision de faire leur part pour aider les habitants de Fort McMurray évacués en catastrophe de chez eux à cause des feux de forêt qui y sévissent depuis dimanche.

Rita Khanchet a dû fuir la Syrie avec son mari et son fils, il y a cinq mois. La petite famille vit à Calgary, à un peu moins de 750 km de Fort McMurray.

Les tristes images de personnes tentant de fuir les flammes et la scène apocalyptique que passaient en boucle les télévisions lui ont rappelé des souvenirs douloureux.

«Ce n’est pas facile de tout perdre. Nous pouvons les comprendre plus que quiconque au Canada. Nous étions dans la même situation», a confié Mme Khanchet au «Calgary Herald».

Dans un groupe privé de Facebook de nouveaux immigrants, la mère a posté un message demandant de l’aide. «[Les Canadiens] nous ont tout donné. Et maintenant, il est temps de retourner la faveur», a-t-elle écrit.

Sa demande a ensuite été traduite et postée sur une autre page Facebook de support aux réfugiés et en quelques heures, les réponses positives ne cessaient d’affluer.

Selon Rita Khanchet, les réfugiés de tous les âges veulent aider les gens de Fort McMurray. Même son fils de 5 ans a choisi de donner ses jouets pour les enfants qui se retrouvent dans les centres.

Certains veulent aller sur place pour aider comme bénévole. D’autres proposent de redonner les meubles et vêtements qu’ils ont pourtant reçus il y a à peine quelques mois. Une collecte d’argent où l’on demande à chacun 5 $ est aussi organisée.

L’objectif est d’acheter des produits de première nécessité pour ceux qui ont dû quitter leur maison en catastrophe.

Dans la même catégorie