/finance/bonnenouvelleeconomique

Le Fonds de solidarité investit 10 M$

Fresche prend de l’expansion aux États-Unis

Argent

Courtoisie (Osa Images)

L’entreprise montréalaise Fresche vient de faire l’acquisition de la firme américaine Quadrant Software. Le Fonds de solidarité FTQ et le fonds Fondaction CSN ont chacun investi 10 millions $ dans le capital de Fresche pour l’aider à réaliser cette transaction.

Fresche est une société spécialisée dans l’entretien et la réhabilitation de systèmes informatiques hérités, qui représentent un défi grandissant. La mise à jour et l’amélioration des applications vieillissantes, compliquent la vie de plusieurs entreprises, au moment où un grand nombre de travailleurs partent à la retraite.

La compagnie du quartier Griffintown se spécialise en particulier dans les systèmes IBM i, aussi connus sous les noms AS/400, iSeries et System i.

«L’acquisition de l’américaine Quadrant Software consolidera la position de Fresche dans son marché. Il s’agit d’une excellente nouvelle pour Fresche et ses employés, de même que pour tout le secteur québécois des TI», a commenté Alain Denis, vice-président principal, Innovation, du Fonds de solidarité FTQ.

Fresche est en affaires depuis 40 ans et compte 22 000 clients à travers le monde, incluant des PME et de grandes entreprises, dont Adidas, Avon, CVS, Royal Caribbean Cruises, Bureau en Gros et Universal Music Group.

Fresche est dirigée par Andy Kulakowski, le fondateur de l’entreprise, qui emploie 176 personnes dans le monde, dont 75 à son siège social montréalais.

Quadrant, qui a été fondée en 1990, est basée au Massachusetts mais elle possède des bureaux en Caroline du Nord et en Colombie-Britannique. L’entreprise compte une centaine d’employés.