/buzz/homepage

Élections américaines

Barbie présidente et vice-présidente

Agence France-Presse

Hillary Clinton et Donald Trump maintiennent le secret sur le choix de leurs colistiers, mais Barbie les a devancés mercredi en présentant la première équipe entièrement féminine de l'histoire à diriger la Maison-Blanche, pour «encourager les petites filles à devenir des dirigeantes».

Bras levés en signe de victoire, l'une brune, l'autre blonde et portant des lunettes: le fabricant de jouet Mattel a dévoilé ses poupées Barbie présidente et Barbie vice-présidente des États-Unis.

«Alors que seulement 39% des filles disent vouloir devenir des dirigeantes, Barbie présidente et Barbie vice-présidente serviront d'inspiration aux fillettes pour qu'elles poursuivent leurs rêves et imaginent ce qu'elles pourraient devenir», écrit le groupe dans un communiqué.

Mattel vend des poupées Barbie candidates et présidentes depuis 1992, mais c'est la première fois que le groupe propose une équipe entièrement féminine pour la Maison-Blanche.

Ces poupées «contribuent à nos efforts visant à présenter aux fillettes des carrières passionnantes où les femmes sont sous-représentées», explique Lisa McKnight, responsable de la ligne Barbie chez Mattel, citée dans le communiqué.

Pour les concevoir, Mattel s'est associé avec l'organisation américaine «She Should Run» («Elle devrait se présenter») encourageant les femmes à se lancer en politique.

«Chez She Should Run, nous pensons que les femmes de toutes origines devraient avoir les mêmes chances d'occuper des fonctions électives et que notre pays bénéficierait du fait d'avoir un gouvernement rassemblant différentes perspectives et expériences», affirme sa dirigeante Erin Loos Cutraro dans le communiqué.

Les deux poupées, qui peuvent être choisies avec différentes couleurs de cheveux et de peaux, ont été mises en pré-vente pour 24,99 dollars.

Dans la même catégorie