/regional/montreal/lanaudiere

Perquisitions de l’UPAC

Le maire de Terrebonne joue-t-il son avenir?

Yves Poirier | TVA Nouvelles

TVA Nouvelles a appris que les élus de la Ville de Terrebonne seront convoqués en début de semaine pour faire le point concernant les perquisitions de l'UPAC, mercredi dernier, notamment chez le maire Jean-Marc Robitaille. 

C'est ce que des conseillers municipaux ont indiqué à TVA Nouvelles, samedi après-midi. Ils veulent être mis au courant de ce qui se passe à l'hôtel de ville.

Entre temps, pas un mot ni une seule déclaration publique du maire Robitaille depuis mercredi. Silence radio également chez son chef de cabinet et ex-maire de La Plaine, Daniel Bélec.

Pas plus de succès auprès du directeur général de la Ville, Luc Papillon, qui a aussi reçu la visite des policiers. Ils ne nous ont pas rappelés samedi.

L'octroi de contrats publics par la Régie d'aqueduc intermunicipale des Moulins (RAIM) est au coeur de l'enquête.

En 2014, Le Journal de Montréal révélait que la RAIM avait donné un contrat de plus de 40 millions à une entreprise de Tony Accurso, quelques semaines après que le maire Robitaille se fut prélassé gratuitement dans le Sud sur le luxueux yacht de Tony Accurso.

Dans la même catégorie