/finance/bonnenouvelleeconomique

New Richmond

La Caisse de dépôt finance un parc éolien en Gaspésie

Agence QMI

La Caisse de dépôt et placement du Québec a annoncé jeudi un financement de 59,5 millions $ pour un parc éolien en Gaspésie.

Le bénéficiaire du prêt à terme de la Caisse est le parc de New Richmond, exploité par la compagnie albertaine TransAlta Renewables Inc.

Le parc a une capacité de production qui s'élève à 67,8 MW, générée par 33 éoliennes. En exploitation depuis mars 2013, il s'étend sur les territoires de trois municipalités de la péninsule gaspésienne, soit New Richmond, Saint-Alphonse et Caplan.

Il est lié par un contrat d'achat d'électricité de 20 ans avec Hydro-Québec.

«La Caisse, qui a déjà en portefeuille différents projets éoliens ici et à l'international, contribue aujourd'hui à un autre projet important d'énergie renouvelable au Québec. Ce financement nous permettra de générer des rendements stables et à long terme pour nos déposants au sein d'un secteur d'avenir», a indiqué Marc Cormier, premier vice-président, Revenu fixe à la Caisse, par voie de communiqué.

La Caisse dit être l'un des plus grands investisseurs privés dans le secteur de l'énergie éolienne en Amérique du Nord.

Au Québec, elle a financé trois projets, soit le Parc des Moulins (Chaudière-Appalaches), Vents du Kempt (Bas-Saint-Laurent) et la construction des Parcs éoliens de la Seigneurie de Beaupré (Capitale-Nationale).

Le bas de laine des Québécois possède par ailleurs une participation dans Invenergy et son portefeuille de parcs éoliens répartis au Canada et aux États-Unis.

À l'échelle internationale, la Caisse est aussi un actionnaire de London Array, le plus grand parc éolien en mer du monde.