/news/society

Granby

Il veut se priver de dialyse pour appuyer son père

Josée Cloutier | TVA Nouvelles

Un homme de Granby, Cyrille Junior Gibeault, refusera tout traitement de dialyse tant et aussi longtemps que le ministre de la Santé Gaétan Barrette ne donnera pas suite aux doléances de son père, qui lui aussi reçoit des traitements de dialyse.

La semaine dernière, son père, qui s’appelle Cyrille Gibeault, attirait l'attention des médias sur la problématique des gens qui vivent en région éloignée et qui doivent faire des centaines de kilomètres plusieurs fois par semaine pour être soignés.

«C'est insensé de devoir faire jusqu'à 3 heures de route et de se rendre jusqu'à l'hôpital de Rimouski pour recevoir des soins», disait-il.

Le Gaspésien a même fait parvenir des mises en demeure à l'hôpital de Sainte-Anne-des-Monts et au ministre de la Santé Gaétan Barrette dans l'espoir de recevoir des soins à proximité de chez lui.

Le fils et le père souffrent tous les deux d'insuffisance rénale. Pour appuyer la bataille de son père, Cyrille Junior Gibeault cessera, dès ce mercredi, les traitements d'hémodialyse qu'il reçoit à raison de trois fois par semaine au centre hospitalier de Granby.

«Mon père n'approuve pas mon geste, mais je joue ma dernière carte. Il y a des centaines de personnes dans cette situation au Québec», estime M. Gibeault.

Une fin de traitement pourrait engendrer de lourdes conséquences sur l'état de santé déjà précaire de M. Gibeault. «Je sais que je vais mettre ma vie en danger, mais c'est le seul moyen qu'il me reste pour sauver mon père ! J'ai le goût de vivre, mais je le fais pour que mon père aussi ait une vie.»