/news/society

Expérience enrichissante

Des travailleurs autistes pour une ferme de Laval

TVA Nouvelles

On sait que l'autisme représente tout un défi pour une personne qui en est atteinte et qui souhaite accéder au marché du travail. Une ferme biologique de Laval a décidé d'employer des autistes d'âge adulte.

Les employés se présentent à la BioFerme Laval du lundi au vendredi, de 9h à 16h. Les tâches sont nombreuses: il faut cueillir les légumes, faire le tri, les nettoyer, mais également prendre soin des animaux qui sont sur place.

«J'aime ça passer la journée dehors au soleil avec les animaux», a expliqué l'un d'eux. «J'aime ça nourrir les animaux», poursuit une de ses collègues, qui dit particulièrement aimer les lapins.

Les employés se voient assigner des tâches différentes chaque jour, mais l'employeur doit s'assurer que ceux-ci fassent bien ce qu'on leur a demandé.

«Si on ne leur fait pas des rappels, ils oublient. Chez McDonald's, ils ne pourraient pas toujours avoir l'employeur derrière lui», de dire Julie Vincent, éducatrice spécialisée.

Germain Lafrenière, directeur général de la Société de l'autisme et des TED, dit que pour ces jeunes et moins jeunes, c'est toute leur vie qui est changée.

«Pour eux, il n'y avait pas d'avenir. Donc, une activité qui les aide à développer une autonomie. L'autisme va toujours être présent, mais pour eux, ça leur donne la chance de faire quelque chose de vraiment dynamique», explique-t-il.

L'agriculture donne la chance aux employés de voir l'accomplissement de leur labeur, du moment où ils plantent une graine au printemps jusqu'au moment où ils peuvent le vendre en boutique à la fin de l'été. «C'est très significatif, concret», ajoute M. Lafrenière.