/regional/centreduquebec

Victoriaville

Un projet-pilote pour accroître la sécurité des aînés

Shanny Hallé | TVA Nouvelles

Dans le but d'améliorer la sécurité des aînés, la Villa Saint-Georges et la ville de Victoriaville ont mis sur pied un projet-pilote qui consiste à utiliser une plaquette signalétique pour connaître les limitations physiques de chaque résident.

Le projet sera mis en œuvre dès la semaine prochaine. Les limites de chacun seront connues dès l’entrée dans la chambre des résidents, grâce à 300 plaquettes signalétiques à l'entrée de chaque chambre.

«Mon problème, ce sont mes oreilles. Je n'entends pas les systèmes d'alarme. Beaucoup ne le savent pas, mais maintenant, tout le monde va être content de savoir que je suis en sécurité ici», a expliqué Lilianne Girouard, une résidente de la Villa Saint-Georges.

Grâce à Picto-Sécure, il sera facile, et beaucoup plus rapide pour les intervenants d'être informés des limitations physiques des aînés qui vivent dans cette résidence de Victoriaville.

«Alors on a différents pictogrammes qui viennent identifier les limitations physiques, que ce soit une déficience visuelle, auditive, ou encore un problème de mobilité. C'est important, parce que des fois, il peut y avoir un roulement de personnel, ou une nouvelle employée. Donc quand on a à interagir avec un résident, c'est important de savoir si par exemple une personne a une déficience visuelle, et ainsi s'y prendre autrement», nous dit Jessica Dessureault, chargée de projet pour la politique des aînés à la ville de Victoriaville.

On espère que cet outil aidera les aînés à sortir de leur isolement. Les informations contenues sur la plaquette permettront une meilleure compréhension de chacun.

«C'est très important. On se sent mieux, on se sent mieux compris», a ajouté M. Girouard.

Les services d'urgence saluent cette initiative qui va certainement faciliter leur travail.

«On est ouvert à tout complément de la sorte, surtout dans des résidences où se trouve notre population névralgique», a raconté Denis Gauthier, capitaine à la prévention pour le service de la sécurité publique de la ville de Victoriaville.

Les autres résidences pour personnes âgées de Victoriaville pourront, elles aussi, implanter l'outil sur une base volontaire.

«On a bon espoir que les autres résidences sur notre territoire adopteront ce type d’outil. C'est sûr que d'uniformiser, pour nos services de sécurité, ce serait l'idéal», a expliqué André Bellavance, le maire de Victoriaville.

Le nouvel affichage vient compléter le plan de sécurité de la résidence. On souhaite ainsi améliorer le quotidien, et diminuer les risques qu'un événement dramatique ne survienne.