/buzz/homepage

Belgique

Des graffitis érotiques sèment l’émoi à Bruxelles!

TVA Nouvelles

Un mystérieux artiste spécialisé en «street art» est parvenu à attirer les regards des Bruxellois après avoir produit des fresques particulières.

Les passants ont en effet vu apparaitre en fin de semaine dernière un pénis géant au repos, en noir et blanc sur un mur du quartier Saint-Gilles.

De nombreuses photos de l’oeuvre ont été partagées sur les réseaux sociaux et des plaintes à la mairie ont poussé le conseil municipal de ce secteur à réfléchir sur le devenir de cette murale.

Cool things that won't stay long #brussels #saintgilles #streetart #endofsummer

Une photo publiée par Maddalena Colombi (@mad.colombi) le

«Il a été décidé de le faire retirer à moyen», a fait savoir le bureau du maire dans un communiqué.

«Le collège (conseil, NDLR) souhaite que le nettoyage soit effectué dans les prochaines semaines. Par ailleurs le mur en question étant propice à l’installation d’une oeuvre d’art urbain, le Collège étudie la possibilité de faire appel à un ou des artistes pour installer une oeuvre d’art.»

Une autre murale montrant une pénétration a également fait son apparition dans les rues de la capitale belge, suscitant le même étonnement des passants.

Do It Yourself #streetart #streetartbruxelles #girlpower #sexyourself #bruxelles #Bonom #vincentglowinski

Une photo publiée par Élise Combes (@combelise) le

Mais la responsable de la Culture à la Ville de Bruxelles a promis que la fresque ne serait pas «effacer», rapporte la RTBF.

«Notre politique à la Ville est depuis des années de nettoyer gratuitement les tags sur les façades. Ici, elle est en hauteur. C'est une fresque. D'initiative, la Ville ne l'effacera pas.»

Une troisième oeuvre représentant une scène de masturbation orne un autre mur en hauteur de la ville.

Toutes semblent avoir été réalisées par le même artiste qui n’a toujours pas été identifié.