/news/society

Moins de passages à niveau

Le train à grande fréquence de VIA Rail sera plus sécuritaire

Jonathan Roberge | TVA Nouvelles

Le futur train à grande fréquence (TGF) Montréal-Québec qui est sur le planche à dessin de VIA Rail sera beaucoup plus sécuritaire et permettra d’éviter les accidents comme celui impliquant un poids lourd et un train de passager mardi soir, à Sainte-Ursule.

Avec son projet de TGF, Via Rail pourrait éliminer pas moins de 88 passages à niveau entre Montréal et Québec. Le trajet qui passerait par Trois-Rivières serait ainsi beaucoup plus sécuritaire.

On souhaite éviter des collisions comme celle de mardi à Sainte-Ursule. Le conducteur du poids lourd a subi des blessures mineures et les 21 passagers du train s'en tirent avec une bonne frousse. Cinq ans plus tôt, un adolescent de 17 ans n'a pas eu la même chance à Saint-Tite. L'impact au passage à niveau a été fatal.

La suppression des passages à niveau rendra aussi le réseau ferroviaire plus efficace puisque les trains pourraient atteindre de près de 400 km/h, estime Denis Allard, président du Fonds mondial du patrimoine ferroviaire.

En novembre dernier, le président de VIA Rail a annoncé à la Ville de Trois-Rivières qu'il avait l'intention d'aller de l'avant avec ce projet. Depuis, la Chambre de commerce fait pression sur Ottawa.

«À Trois-Rivières, ce sera un service apprécié, a souligné Yvan Toutant, porte-parole de la Ville. Trois-Rivières-Montréal en 45 minutes, je pense qu’il y aura plusieurs adeptes.»

Pour le député fédéral de Saint-Maurice–Champlain, François Philippe Champagne, «ce sera un moteur de développement économique pour l’ensemble de la Mauricie».

Les installations ferroviaires de Trois-Rivières sont désuètes. Le dernier train de passager s'y est arrêté en 1990. Selon le Fonds mondial du patrimoine ferroviaire, près du tiers du budget alloué au lien Québec-Montréal sera dépensé en Mauricie.

Le projet pourrait voir le jour d'ici cinq à 10 ans selon Via Rail. La nouvelle gare serait d'ailleurs construite ici près de l'aéroport de Trois-Rivières, qui espère toujours offrir un jour, le départ pour des vols internationaux.

Dans la même catégorie