/news/currentevents

Sans aucune protection

Filmés pendant qu’ils grimpent dans un pylône d’Hydro-Québec

TVA Nouvelles

Un garçon de 12 ans a filmé avec son téléphone cette scène qui donne froid dans le dos: au moins trois jeunes qui grimpent un pylône d'Hydro-Québec, alors que du courant à haute tension circule dans les fils.

«Il était vraiment haut. Donc, mon réflexe, ç'a été comme... J'étais vraiment stressé. J'étais comme un peu sur l'adrénaline. Je ne savais pas quoi faire. Donc, j'ai juste sorti mon téléphone et j'ai commencé à filmer», a expliqué Tommy à TVA Nouvelles.

«Je leur disais de descendre. Je disais: 'Ils vont mourir, ils vont mourir électrocutés.' J'avais peur pour eux.»

 C'est la mère de l’adolescent, troublé par les images, qui a alerté les autorités.

«J'étais estomaquée de voir des jeunes grimper si haut. Je ne peux pas croire que des gens puissent s'amuser comme ça, pour le fun», a fait savoir Marie-Anne Pasieka.

Les grimpeurs sont des élèves de l'école secondaire Augustin-Norbert-Morin, qui est située non loin de la ligne de transport d'Hydro-Québec, a rapporté le journal «Accès Laurentides».

Ce ne serait pas la première fois qu'un tel incident se produit. En fait, il semble que c'est devenu une habitude, au fil des ans, pour des élèves de cette école, d'aller escalader les pylônes sur l'heure du midi.

Du côté d'Hydro-Québec, on rappelle qu'il s'agit là d'un jeu extrêmement dangereux, potentiellement mortel. La société d'État a contacté la direction de l'école pour établir un plan d'intervention.

Des clôtures ont été installées ainsi que des affiches pour prévenir des dangers d'électrocution.

Dans la même catégorie