/news/world

Inondations dévastatrices

Séoul exclut toute aide à la Corée du Nord

Agence France-Presse

La Corée du Sud a exclu vendredi toute assistance à la Corée du Nord pour l'aider à faire face à des inondations meurtrières, affirmant que son dirigeant Kim Jong-Un s'en attribuerait immanquablement le mérite.

La Croix-Rouge a appelé mercredi à des fonds d'urgence de 15,5 millions de dollars pour aider les Nord-Coréens.

Au moins 138 décès ont été confirmés tandis que près de 400 personnes sont portées disparues dans les graves inondations provoquées fin août par des pluies torrentielles dans le nord-est du pays, selon un bilan de l'ONU publié la semaine dernière.

D'après les Nations unies, 140 000 personnes ont besoin d'aide. La Croix-Rouge estime qu'environ 70 000 personnes sont toujours sans abri.

L'Unicef a expliqué mardi que la maladie et la malnutrition progressaient. Les établissements de santé ont expliqué accueillir deux fois plus d'enfants qu'avant les intempéries.

La presse nord-coréenne officielle avait jugé la semaine dernière qu'il s'agissait du «pire désastre» depuis la Seconde guerre mondiale.

Si Séoul fournissait son aide, «Kim Jong-Un en revendiquerait indument le mérite», a déclaré à la presse Jeong Joon-Hee, le porte-parole du ministère de l'Unification, chargé des affaires intercoréennes.

«Dans ces circonstances, je ne peux me débarrasser de l'impression que toute aide extérieure serait vaine», a-t-il dit, comme on l'interrogeait sur une assistance sud-coréenne.

«Le Nord dit qu'il a subi son pire désastre, mais Kim Jong-Un était tout sourire sur le site d'un essai de moteur de fusée», a-t-il déclaré.

La Corée du Nord a affirmé mardi avoir testé avec succès un puissant moteur de fusée, ce qui constituerait une avancée de plus dans ses efforts pour se doter de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM).

La Corée du Sud apportait régulièrement à la Corée du Nord de l'aide alimentaire en quantités importantes avant l'arrivée au pouvoir de son gouvernement conservateur en 2008.

Faute d'infrastructures et d'aménagements adéquats, la Corée du Nord est particulièrement vulnérable aux catastrophes naturelles, en particulier aux inondations dues notamment à la déforestation des collines.

Dans la même catégorie