/news/world

Russie

Un enfant retrouvé après s'être perdu trois jours dans la taïga

Agence France-Presse

Un enfant de trois ans récupérait à l'hôpital vendredi après avoir survécu seul trois jours dans le froid de la taïga sibérienne, ont annoncé les autorités de la région de Touva, dans le sud de la Russie.

Tsérine Dopchout a été retrouvé mercredi dans la forêt à environ trois kilomètres de son village, au terme d'une gigantesque opération de sauvetage alors que l'enfant avait échappé à l'attention de sa grand-mère trois jours plus tôt en jouant avec les chiens de la famille. La région compte de nombreux loups et ours.

«Les docteurs disent qu'il se remet du choc et que son état est satisfaisant», a déclaré à l'AFP Dolaana Salchak, une porte-parole des autorités régionales. «Il mange et en dépit du froid, il n'est pas tombé malade», a-t-elle ajouté.

Cholban Kara-ool, le président de la république sibérienne de Touva, a expliqué sur les réseaux sociaux que l'enfant avait été retrouvé après avoir répondu aux cris de son oncle, qui parcourait la zone de recherche avec les sauveteurs.

«Bien joué petit gars!», a-t-il ajouté: «Il a raconté qu'il a mangé tout le chocolat qu'il avait dans sa poche puis qu'il s'est détendu. Il avait trouvé un endroit au sec, sous un grand arbre, et il s'est endormi».

La région de Touva, bordant la Mongolie dans le sud de la Sibérie, abrite une des plus importantes populations de loups de Russie. La population de prédateurs a significativement augmenté depuis les années 1990, quand les autorités ont arrêté les programmes de régulation.

Si les températures sont encore douces en journée à cette époque de l'année dans la république de Touva, elles peuvent descendre à -5° la nuit.

L'aventure de Tsérine Dopchout n'est pas un cas unique. En 2014, un enfant de quatre ans avait été retrouvé, souffrant de malnutrition mais vivant, après avoir survécu 11 jours dans une forêt du nord de la Russie en se nourrissant de baies.

Dans la même catégorie