/finance/sme

Autopartage

Peugeot investit dans Communauto

Argent

AGENCE QMI

Le groupe français PSA, qui exploite les marques Peugeot et Citroën, investit dans la québécoise Communauto, la pionnière de l’autopartage en Amérique du Nord.

«Cette alliance stratégique alliant capital, base industrielle et savoir-faire nous donnera des ailes et nous permettra de viser de nouveaux sommets», a dit Benoit Robert, président-directeur général de Communauto.

L'investissement est conduit conjointement avec le fonds MacKinnon, Bennett & Co (MKB), basé à Montréal, et spécialisé dans les énergies renouvelables et les villes intelligentes. Il va permettre à Communauto de se développer à l'international (il est déjà présent à Paris avec 130 véhicules) et sur son marché domestique, tout en accélérant sa stratégie d'électrification.

Communauto existe depuis 22 ans et est aujourd'hui présent dans sept villes au Canada. Elle exploite actuellement 2000 véhicules, et compte porter sa flotte à 3000 voitures d’ici cinq ans.

Benoit Robert reste actionnaire majoritaire. Il souligne qu’avec cet investissement, Communauto garde «les mains sur le volant» : «nos ambitions seront dorénavant mondiales. Ma plus grande fierté, c’est de savoir que nous disposerons désormais des moyens de nos ambitions mais que tout cela se fera dans le respect de notre mission première.»

Le P.-DG de Communauto se félicite «d’avoir développé au Québec un modèle d’autopartage à peu près unique qui a su inspirer les villes et de nombreux acteurs de la mobilité un peu partout sur la planète. Après le Québec, la Nouvelle-Écosse, l’Ontario et la France, c’est maintenant dans le monde entier que nous souhaitons exporter notre savoir-faire».

Les nouvelles ressources permettront aussi d’augmenter l’offre dans son marché premier, le Québec.

De son côté, le groupe PSA est déjà associé à Bolloré, à Lyon, et en discussion avec Autolib pour lancer un service d’autopartage à Los Angeles.

Dans la même catégorie