/finance/homepage

Projet de loi 106

Nouvelle pression à la hausse sur les tarifs d'électricité

Régys Caron | Agence QMI

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

L'électrification des transports aura un effet à la hausse sur les tarifs d'électricité, reconnaît Hydro-Québec qui promet de ne pas dépasser l'inflation.

Le projet de loi 106 concernant la politique énergétique 2030 autorisera Hydro-Québec à développer des infrastructures liées à l'électrification des transports collectifs.

«Le financement de projets d'infrastructures liés à l'électrification des transports collectifs par Hydro-Québec proviendra de l'intégration de l'aide financière à la base tarifaire d'électricité», prévoit un mémoire présenté, en mai, par le ministre de l'Énergie Pierre Arcand au conseil des ministres.

Parce qu'un tel projet générera des dépenses, la société Hydro-Québec aura besoin de couvrir ces dépenses. «Pour couvrir ces dépenses, il faut ajuster les tarifs d'un certain pourcentage», a confirmé un porte-parole d'HQ, Louis-Olivier Batty.

La hausse de tarifs d'électricité ne dépassera pas l'inflation, a précisé M. Batty. Hydro-Québec demandera, en décembre, à la Régie de l'énergie de l'autoriser à augmenter ses tarifs de 1,7%, en 2017. À la fin de l'été, l'inflation au Québec était très faible à 0,01%, selon Statistique Canada.

À l'Assemblée nationale, la Coalition avenir Québec a accusé le gouvernement Couillard de préparer en douce de nouvelles hausses de tarif d'électricité. «Le gouvernement veut donner un nouveau pouvoir à Hydro-Québec d'accorder des subventions pour réaliser des projets d'infrastructures électriques. Le gouvernement ouvre la porte à des augmentations des tarifs d'électricité», a accusé la députée Chantal Soucy.

«Pour la deuxième année consécutive, la demande de modification des tarifs d'Hydro-Québec est inférieure à l'inflation (...) La politique énergétique que nous avons vient confirmer que les tarifs, durant les prochaines années, vont évoluer à un niveau égal ou inférieur à l'inflation», a promis le ministre Pierre Arcand.