/news/politics

Succession de Mulcair

Course à la direction du NPD: Peter Julian y songe

Dominique La Haye | Journal de Québec

ANDRE FORGET/QMI AGENCY

Un an jour pour jour après l’élection fédérale qui a sonné le glas de la vague orange, le député Peter Julian confirme qu’il songe à se lancer dans la course à la direction du NPD.

 Le député fédéral de la Colombie-Britannique a annoncé sa démission de ses fonctions de leader parlementaire du NPD, au sortir de la réunion du caucus de son parti mercredi.

«J’ai fait ça parce que pour la prochaine période, je veux explorer la possibilité de me présenter comme candidat à la chefferie. Ça veut dire que je vais avoir beaucoup de conversations avec beaucoup de monde. Je suis inspiré par les néo-démocrates et les Canadiens», a affirmé en français le député bilingue.

«Je pense qu’il y a beaucoup d’encouragements», a-t-il ajouté sans préciser s’il comptait des appuis au sein du caucus.

M. Julian a reconnu que son geste, qui survient alors que le gouvernement Trudeau fête son premier anniversaire au pouvoir, se voulait «un peu symbolique».

«On fait le bilan aujourd’hui de cette première année et je pense qu’il y a beaucoup de lacunes aussi, a-t-il lancé. (...) Maintenant que le gouvernement commence sa deuxième année, on espère qu’il va faire mieux que pendant la première année», a-t-il ajouté.

Le prochain chef du NPD sera élu entre le 17 septembre et le 31 octobre 2017 et succédera à l’actuel chef, Thomas Mulcair.

Le député Murray Rankin remplacera pour sa part M. Julian à titre de leader parlementaire du NPD.

Dans la même catégorie