/news/world

Élection présidentielle

Les moments marquants du troisième duel entre Trump et Clinton

TVA Nouvelles, avec AFP

Le troisième et dernier débat opposant les deux candidats à la présidence américaine Hillary Clinton et Donald Trump s'est déroulé mercredi soir à Las Vegas.

Voici les moments marquants de ce duel entre les deux prétendants à la Maison-Blanche:

22h37 | Les candidats quittent la scène sans se serrer la main.

22h34 | Les candidats sont invités à conclure.

22h30 | Obamacare «détruit notre pays», indique Donald Trump au sujet de la réforme de l'assurance-maladie.

22h26 | Les candidats sont appelés à élaborer sur la dette et le paiement de transfert. «Je vais créer des milliers d'emplois», promet Donald Trump. «Nous devons nous intéresser à la classe moyenne. C'est de là que nous venons», soutient Hillary Clinton.

22h20 | Donald Trump blâme Hillary Clinton pour la crise en Syrie. «Trump est l'homme le plus dangereux à avoir jamais voulu devenir président», répond la candidate démocrate.

22h10 | Les candidats sont maintenant interpellés sur les zones de conflits sur la planète.

22h06 | Donald Trump répète que l'élection est truquée par les médias «corrompus» et refuse de s'engager à accepter les résultats du scrutin. À chaque fois qu'il n'obtient pas ce qu'il veut, Donald Trump prétend que le système est corrompu, réplique Hillary Clinton.

22h01 | La question de la Fondation Clinton est maintenant abordée. Donald Trump demande à Hillary Clinton pourquoi sa fondation ne rembourse pas les sommes versées par ceux qui violent les droits humains. «Je suis très fière du travail que nous avons accomplis avec la Fondation», dit Hillary Clinton.

21h53 | Donald Trump est questionné sur les accusations d'agressions sexuelles à son endroit. «Je n'ai jamais vu ces femmes, soutient le candidat républicain. Peut-être qu'elles veulent avoir leur moment de gloire. Personne n'a plus de respect pour les femmes que moi.»

21h37 | Les candidats sont maintenant questionnés sur l'économie. «Quand la classe moyenne va bien, le pays va bien», explique Hillary Clinton, qui insiste sur le fait que les plus riches devront payer leur juste part. «Il y aura des hausses de taxes massives si jamais Hillary Clinton est élue», prévient Donald Trump.

21h32 | Hillary Clinton dit que Donald Trump serait la «marionnette» de Poutine dans cette élection. «Je ne connais pas Poutine. Je ne l'ai jamais rencontré. Ce n'est pas mon meilleur ami», réplique Donald Trump

21h22 | Les candidats sont questionnés sur l'immigration. Donald Trump martèle l'importance d'avoir des frontières très sécurisées et répète qu'il veut construire un mur à la frontière du Mexique. Déporter les immigrés clandestins du pays comme le suggère Trump ne correspond pas à ce que représente le pays, assure Clinton.

21h18 | Hillary Clinton réitère sa volonté de défendre le droit des femmes à l'avortement. Trump répond que «c'est terrible de faire mourir un bébé dans le ventre de sa mère».

21h14 | Trump se targue d'avoir le soutien de la NRA, le puissant lobby américain des armes à feu.

21h06 | Les candidats sont appelés à se prononcer sur l'avenir de la Cour suprême. «La Cour suprême doit nous représenter», déclare Hillary Clinton, qui ajoute qu'elle nommera des juges qui maintiendraient le droit à l'avortement. «Les juges que je nommerai seront conservateurs» et vont défendre le second amendement relatif au port d'armes, réplique Donald Trump.

21h04 | Les deux candidats font leur entrée sur scène, sans se serrer la main.

20h30 | Afin de contourner la couverture médiatique qu’il qualifie de «truquée», Donald Trump propose à ses abonnés sur Facebook une publication en direct dans laquelle les membres de son entourage animent une émission spéciale avant le débat.

«Si vous êtes épuisés par la couverture médiatique biaisée des médias (aussi connus comme le super PAC de Crooked Hillary), soyez des nôtres lors de notre diffusion en direct sur Facebook», peut-on lire sur la page du candidat républicain.

Donald Trump a accusé à maintes reprises les grands médias américains de «truquer» l’élection à la faveur de sa rivale. Le candidat républicain leur reproche de «propager les mensonges» d’Hillary Clinton et de ne pas suffisamment couvrir les révélations faites par Wikileaks à propos des courriels piratés lorsqu’elle était secrétaire d’État.

_____

Dans ce troisième débat, modéré par le chef d’antenne Chris Wallace de la chaîne conservatrice Fox News, six thèmes différents seront abordés, soit l’immigration, la gestion de la dette, la Cour Suprême, l’économie, la politique étrangère et l’aptitude de chaque candidat pour la présidence.

Depuis le deuxième débat, le 9 octobre dernier à St. Louis, Donald Trump est toujours hanté par la diffusion d’un enregistrement dans lequel on l’entend évoquer des propos vulgaires et offensants à l’endroit des femmes. Une dizaine de femmes ont depuis brisé le silence et accusé le candidat républicain d’agression sexuelle. Donald Trump a réfuté toutes ces allégations.

Du côté démocrate, Hillary Clinton doit composer avec des révélations quotidiennes de Wikileaks qui dévoile la teneur de courriels envoyés depuis sa messagerie privée plutôt que depuis le serveur sécurisé de la Maison-Blanche. Ceux-ci ont notamment démontré le lien étroit entre Clinton et Wall Street et illustré la stratégie de son camp afin de gagner le vote afro-américain.

Paul Larocque est accompagné des analystes Luc Lavoie, Jean-Marc-Léger et Julien Tourreille pour commenter l’état de la campagne électorale américaine. Notre correspondant Richard Latendresse est sur le terrain, à Las Vegas, pour offrir un compte rendu en direct de ce dernier débat avant l’élection présidentielle du 8 novembre prochain.

Le premier débat explosif entre Hillary Clinton et Donald Trump a été le plus regardé de l’histoire avec une moyenne de 84 millions de téléspectateurs aux États-Unis.

Dans la même catégorie