/finance/homepage

Mont Saint-Sauveur s’appelle désormais les Sommets

Agence QMI

Michel Desbiens/AGENCE QMI

Le groupe Mont Saint-Sauveur qui détient plusieurs stations de ski dans les Laurentides a décidé de changer de nom et s’appellera désormais les Sommets.

Soucieux de mieux refléter la réalité actuelle de l’entreprise, ses dirigeants ont fait appel aux agences Cossette et Sigmund pour trouver un nouveau nom plus inclusif et un nouveau site internet.

Les Sommets gèrent cinq monts, appelés désormais le Sommet Saint-Sauveur, le Sommet Morin Heights, le Sommet Olympia, le Sommet Gabriel et le Sommet Edelweiss.

«Je suis excité de cette évolution, car elle illustre et confirme la flexibilité que nous démontrons face aux changements de la société. Elle souligne un transfert intergénérationnel réussi, rare pour les entreprises québécoises de nos jours», a indiqué mercredi Louis Philippe Hébert, président et chef de la direction les Sommets.

Créé dans les années 1970 par Jacques G. Hébert, le Mont Saint-Sauveur, où ont été installées les premières remontées mécaniques en Amérique du Nord, selon l’entreprise, regroupent aujourd’hui cinq stations, un camping, une activité d’arbre en arbre, un parc aquatique, un parc d’attractions et un minigolf.

«Notre nouvelle identité reflète une organisation jeune et innovatrice», a dit Louis Dufour, président du conseil et vice-président, développement et expérience client les Sommets.