/news/culture

Chef d'antenne depuis 1976

Pierre Bruneau vous livre l'actualité depuis 40 ans!

Agence QMI

C’est la passion d’informer qui a permis au chef d’antenne Pierre Bruneau de livrer jour après jour le bulletin de nouvelles depuis 40 ans, a-t-il expliqué à LCN, mercredi, jour anniversaire de son entrée en service à TVA.

«La passion est l’ingrédient essentiel qui nous permet d’accompagner les gens dans le déluge d’information», a dit le journaliste de 64 ans, qui se dit «40 ans plus jeune» qu’à ses débuts.

M. Bruneau ne prétend pas connaître le «secret de la longévité», mais estime que pour faire ce métier pendant si longtemps, il faut «être bien dans ce qu’on fait et être à l’écoute des gens». De toute évidence, dans l’exercice de son travail, le vétéran se préoccupe à tout instant des téléspectateurs qui l’écoutent.

«“Vous êtes rassurant”, c’est le plus beau commentaire qu’on m’a fait», a-t-il affirmé.

«Lorsqu’il y a des accidents de la route, des tragédies, lorsqu’on commente des images [difficiles à regarder] je pense toujours aux parents, aux frères et sœurs, et je crois qu’il faut avoir de la retenue et de la compassion», a-t-il expliqué.

Loin d’avoir l’intention de s’arrêter, le sexagénaire explique qu’il aspire à l’équilibre dans toutes les sphères de sa vie, et c’est pourquoi il demeure en forme.

«Ça fait 43 ans que Ginette (St-Cyr) et moi sommes mariés, ça me donne une belle stabilité, je n’ai pas de préoccupation à ce niveau», a-t-il dit.

«Je fais aussi du sport, pour extérioriser tout cela», a-t-il ajouté, faisant allusion aux nouvelles souvent difficiles à livrer.

Le jour du 11 septembre 2001, le chef de nouvelles a trouvé l’expérience particulièrement éprouvante.

«Les gens doivent comprendre que lorsqu’on commente des événements qui se déroulent en direct, on est comme eux. Et par notre ton, on devient un filtre», a indiqué le journaliste.

Malgré sa grande expérience, Pierre Bruneau ressent toujours une certaine nervosité avant chaque bulletin de nouvelles.

«J’ai toujours les mains moites, mais c’est un beau stress! Dès le premier “Bonjour”, c’est parti!»

Lauréat de 18 trophées Artis, le diplômé de l’Université du Québec à Trois-Rivières a commencé sa carrière en région. Après quelques années à la radio de CKAC à Montréal, il est finalement devenu chef d’antenne de TVA en 1976. Aujourd’hui, il pilote trois bulletins de nouvelles au même réseau, sans compter le TVA Nouvelles de 16h30 à LCN.