/regional/montreal

Montréal

Peter Sergakis en guerre contre la taxe commerciale

Yves Poirier | TVA Nouvelles

L'homme d'affaires montréalais, Peter Sergakis, lance aujourd'hui une offensive pour éviter, dit-il, une catastrophe commerciale, à Montréal. 

Il réclame d'ailleurs rien de moins que l'abolition de la taxe commerciale qu'on impose aux commerces inoccupés. 

Dans une lettre adressée au maire de Montréal, Peter Sergakis, qui parle au nom de l'Association des propriétaires de bâtiments commerciaux du Québec, explique que «la présente vise à dénoncer l'application archaïque et inefficace de la taxe commerciale, qui décime les rues commerçantes de Montréal.»

Il ajoute que «l'association souhaite non pas un statu quo sur la taxe commerciale, mais bien une réduction de celle-ci tant pour les immeubles commerciaux occupés, ainsi qu'un dégrèvement total sur les espaces vacants. Une rencontre est essentielle et une action rapide de votre part est exigée avant le dépôt du budget 2017. À défaut, des mesures seront prises par l'association et ses membres pour revendiquer leurs droits.»

Par ailleurs, de nombreux commerces vacants seront placardés aujourd'hui d'affiche sur laquelle c'est écrit: «Maire Coderre, assez, c'est assez. Vos taxes commerciales sont abusives. Résultat, la fermeture de nos commerces.»

Rappelons que l'été dernier, une étude de l'Association des biens immobiliers du Canada indiquait que Montréal est la ville canadienne où les taxes commerciales sont les plus élevées.