/finance/homepage

Bière

La canette détrône la bouteille

TVA Nouvelles

Québec veut faire une mise à jour de sa politique sur les consignes des bouteilles et des canettes.

La CSN croit que les brasseurs, à coups de promotions de toutes sortes, poussent les consommateurs vers les canettes au lieu des bouteilles, ce qu'elle juge moins écologique.

Sans qu'on s'en rende trop compte, la canette de bière s'est glissée dans nos frigos, au détriment de la bouteille.

Depuis cinq ou 15 ans, selon la personne à qui l’on parle, la proportion de bière vendue en canette est passée de 40% à 60% des ventes. Un tel virage est dénoncé par la CSN.

«La bouteille brune est réutilisée une quinzaine de fois, donc réembouteillée avec encore de la bière, avant qu'elle soit finalement concassée et fondue pour faire du nouveau verre», explique David Bergeron-Cyr, vice-président de la Fédération du commerce (CSN).

Quelque 98% des bouteilles brunes sont récupérées, contre seulement 73% des contenants comme les canettes. Une étude commandée par RECYC-QUEBEC l'an dernier arrive aussi à la conclusion qu'il faut favoriser au niveau environnemental les contenants à usages multiples.

Aux consommateurs de trancher

L'Association des brasseurs du Québec affirme de son côté que l'industrie n'a pas dicté les choix du consommateur.

«Ultimement, le consommateur a le dernier mot. Une chose est importante à préciser: la canette est un contenant écologique aussi. La canette est recyclable à l'infini, et ce, à 100%. Alors, déprécier la canette d'un point de vue écologique est une fausse prétention», soutient Patrice Léger Bourgoin, DG de l’Association des brasseurs du Québec.

Mais le goût est-il différent pour une bière commerciale vendue en canette plutôt qu’en bouteille? Il semblerait que non, si on se fie à des tests à l'aveugle.

Par contre, la réponse serait différente pour les bières vendues par les microbrasseries.

«Donc, canette, aucune lumière ne va traverser. Par contre, sur des bouteilles en verre transparent, en verre vert, on va avoir un impact au niveau de la lumière, qui va altérer le goût, finalement», précise le gérant des Délires du Terroir, Pierre Bruneau.

Québec songe à augmenter de 5 à 10 cents la consigne sur les canettes en aluminium. Reste à voir si ça permettra d'en récupérer autant que les bouteilles.

-D’après un reportage de Richard Olivier