/regional/troisrivieres/mauricie

Semaine nationale

Des milliers de Québécois sont des proches aidants

Patricia Hélie | TVA Nouvelles

Avec le vieillissement de la population, de plus en plus de gens se retrouvent proches aidants. Dans la région de la Mauricie, on en compterait près de 47 000.

Le conjoint de Monique Pilon a reçu un diagnostic de Parkinson il y a 3 ans. Du jour au lendemain, elle est devenue proche aidante.

«Je l'aide à attacher ses boutons, parfois à mettre ses bas. À se lever du lit aussi», explique Mme Pilon.

Ce n'est pas toujours facile d'être proche aidant. Les statistiques démontrent que venir en aide à un conjoint atteint de troubles cognitifs peut augmenter de 60% les risques de décès chez l'épouse.

«Je ne voudrais pas que ça arrive, mais je sais que ça peut arriver», dit-elle.

Son conjoint, Roger Delisle, en est bien conscient.

«Le départ de la maison, quand ça deviendra trop difficile pour elle, est bien discuté. On en a parlé, avec mes enfants aussi. Il ne faut pas qu'elle se détruise. On est ensemble, ce n'est pas pour ce détruire.»

En Mauricie, 20% des personnes de plus de 15 ans sont des proches aidants. La personne aidée, dans 90% des cas, fait partie de la famille.

La Semaine nationale des proches aidants se déroulera du 6 au 12 novembre. Elle a pour but de faire connaître les services qui leur sont offerts. Trop souvent par contre, ceux-ci ont de la difficulté à se reconnaître comme des aidants naturels.