/finance/homepage

Besoins des Québécois

Hydro-Québec prévoit une croissance famélique de l’électricité

Martine Turenne | Argent

 - Agence QMI

Agence QMI

On leur a demandé de mieux consommer leur électricité, et les Québécois ont été des élèves modèles. Résultat: Hydro-Québec prévoit une croissance moyenne très faible au cours des dix prochaines années, soit 0,4 % par année des besoins en énergie, et de 0,6 % des besoins en puissance.

La croissance si famélique que la société d’État cherche de nouvelles façons de vendre son électricité, et veut attirer davantage de grands centres de données au Québec. Elle jouera aussi de prudence avec la relance de la centrale de TransCanada Énergie à Bécancour.

Efficacité énergétique

Les clients d’Hydro-Québec «ont accentué significativement l'intégration de l'efficacité énergétique dans leurs habitudes de consommation d'électricité», peut-on lire dans le Plan d'approvisionnement 2017-2026.

Entre 2003 et 2015, les investissements d'Hydro-Québec en efficacité énergétique ont généré l'équivalent de la consommation de 500 000 ménages.

Chez les clients qui ont modifié leurs habitudes, Hydro remarque une baisse moyenne des thermostats de 2,6 degrés en hiver. Les ampoules à DEL et fluocompactes ont pénétré le marché de manière accélérée, avec plus de 39 millions d'ampoules installées au cours des trois dernières années. Enfin, les nouvelles constructions sont mieux isolées et jusqu'à 20 % plus efficaces sur le plan énergétique.

Trop d’électricité

Hydro-Québec prévoit une diminution de 58 TWh des besoins en énergie par rapport aux prévisions précédentes.

Il en résultera un volume moyen d'électricité disponible de 11,3 TWh par année pour les dix prochaines années. « Hydro-Québec est déjà à l'œuvre pour valoriser cette énergie», annonce-t-elle.

En mai, la société d’État a annoncé une offensive pour attirer des centres de données au Québec. Au cours des dernières années, Microsoft, Ericsson, Amazon et OVH y ont implanté leurs centres de données.

Hydro-Québec met le tarif de développement économique (TDE) à la disposition des clients de grande puissance qui projettent d'accroître leur consommation d'électricité. Neuf entreprises ont déjà signé des ententes.

Par ailleurs, Hydro-Québec Production travaille à développer de nouveaux marchés pour l’exportation. Il y a une semaine, elle annonçait une entente avec l'Ontario pour la vente de 14 TWh sur une période de sept ans.

Les prévisions des besoins en puissance (quantité d'électricité pouvant être fournie ou consommée à un moment précis) étant tout aussi basses, Hydro-Québec annonce qu’elle «agira avec toute la prudence qui s'impose dans le dossier de la relance de la centrale de TransCanada Énergie à Bécancour en période de pointe hivernale».

La société d’État suivra attentivement les habitudes de consommation de ses clients l'hiver prochain «afin de déterminer les suites qui pourraient être données au projet».

Dans la même catégorie