/regional/montreal/montreal

Meurtre non prémédité

Vibrant hommage pour l’adolescent tué à L’Île-des-Sœurs

TVA Nouvelles 

La salle d'un complexe funéraire de Lachine n'arrivait pas à contenir tous les proches et les amis du jeune de 15 ans tué la semaine dernière. Ils tenaient à lui rendre un dernier hommage.

La cérémonie a eu lieu en français et dans la langue des parents de l'adolescent, qui ont quitté leur pays, l’Albanie, en croyant offrir un meilleur avenir à leur fils.

«Ils ont quitté leur pays qui était dans une situation difficile, en raison du crime organisé, pour lui, a dit Michel Kociu, le porte-parole de la famille. Ils voulaient le sauver expressément de ce genre d’événement.»

Une semaine plus tard, des fleurs témoignent toujours de la tragédie qui a eu lieu près d’un parc dans l’arrondissement de Verdun.

«Voilà, il va nous manquer, a dit une amie de la victime. On ne peut rien dire de plus.»

«Malgré la douleur que je ressens, ça ne va pas égaler celle de ses parents», a ajouté un autre ami.

L'accusé de 16 ans a plaidé non coupable vendredi à des accusations de meurtre prémédité. Selon toute vraisemblance, la victime tentait de défendre sa copine qui aurait reçu des commentaires douteux de la part du présumé meurtrier. Il aurait tué le jeune avec une arme blanche.

La famille de la victime n'a pas pu en savoir davantage et déplore l'attitude de la Couronne.

«J'étais présent lors de la première journée en cour lorsqu'il y a eu la mise en accusation, a dit Michel Kociu. La Couronne l'a accusé, mais n’a pas donné des détails. Ils disent vouloir protéger la preuve.»

Lors de la cérémonie, des témoignages et une vidéo préparée par des amis ont dressé le portrait d'un garçon aimé de tous.

Dans la même catégorie