/finance/homepage

Une initiative du CRIQ et du CEFRIO

Les PME invitées à adopter la 4e révolution industrielle: le numérique

Agence QMI

Le pdg du CRIQ, Denis Hardy

Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBE

Le pdg du CRIQ, Denis Hardy

Les PME manufacturières du Québec pourront profiter d’une nouvelle entente qui leur permettra de moderniser leurs équipements, leurs installations et leurs processus à l’ère du numérique.

Le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ) et le CEFRIO, le centre facilitant la recherche et l’innovation dans les organisations à l’aide des technologies de l’information et de la communication, ont décidé d’unir leurs forces pour appuyer les PME québécoises.

Le président-directeur général du CRIQ, Denis Hardy, mettra notamment à profit les expertises en robotisation, en intelligence artificielle et en vision numérique pour aider les entreprises à compléter leur migration numérique.

«Afin de demeurer concurrentielles et performantes, les PME manufacturières doivent maîtriser leurs actifs numériques, développer leur autonomie et leurs compétences, accélérer leur rythme d’adoption, et prendre en compte les exigences de la gouvernance et de la culture d’entreprise à l’ère du numérique», a affirmé M. Hardy dans un communiqué publié mercredi.

Le CRIQ et le CEFRIO voient cette alliance stratégique comme une manière d’accompagner les compagnies dans leur migration numérique, mais aussi de contribuer à l’émergence d’innovations tout en stimulant des investissements dans les technologies de l’information au Québec.