/regional/montreal/monteregie

Beauharnois

Le «Kathryn Spirit» démantelé au printemps

Agence QMI

Les travaux pour stabiliser et sécuriser le vieux cargo à l’abandon sur les rives de Beauharnois, en Montérégie, débuteront en décembre, avant l’arrivée de l’hiver.

Il s’agit d’une première étape «cruciale» visant à démanteler le navire «Kathryn Spirit», délaissé par son propriétaire mexicain il y a plus de quatre ans, a annoncé jeudi le ministre des Pêches, Dominic LeBlanc.

«L'annonce d'aujourd'hui est la première étape pour répondre aux préoccupations soulevées par la collectivité depuis plusieurs années», a dit M. LeBlanc.

L’entreprise Groupe St-Pierre a été mandatée pour construire un batardeau autour de l’épave.

Une partie du fleuve Saint-Laurent sera donc asséchée dans le but de découper sur place le bateau en morceau. Le démantèlement débutera au printemps prochain.

Le coût total de l’opération sera défrayé par Ottawa, soit un montant de 7,9 millions.

La présence du navire rouillé sur les berges du lac Saint-Louis cause des maux de tête aux autorités et aux citoyens depuis des années, craignant que des produits toxiques s’en échappent.

L’entreprise Groupe St-Pierre avait amarré le «Kathryn Spirit» à sa position actuelle 2011. La compagnie souhaitait le démanteler afin d’en récupérer les métaux.

Les autorités avaient toutefois suspendu les travaux en raison des risques environnementaux. L’épave a ensuite été vendue à l’entreprise mexicaine Reciclajes Ecologicos Maritimos, qui a depuis fait faillite.

Dans la même catégorie