/news/world

Propos du chanteur de Green Day

Donald Trump, une marionnette des Illuminati?

WENN

Billie Joe Armstrong, le chanteur de Green Day, n’a jamais caché qu’il n’était pas un partisan de Donald Trump, le nouveau président américain. Après la victoire surprise du républicain, le musicien est allé encore plus loin sur les ondes de Radio X.

Selon lui, le magnat de l’immobilier pourrait tout à fait être « une marionnette des Illuminati qui cherchent à imposer leur agenda ». «C’est encore plus flippant, mais je ne vais pas me mettre en mode flippant parce qu’il est encore très tôt», a-t-il ajouté lors de l’entrevue, qui a eu lieu jeudi matin.

Billie Joe Armstrong a aussi raconté comment il avait réagi en apprenant la victoire de Donald Trump mercredi matin.

«Je suis allé me coucher alors que tout le monde pensait que le bon côté allait gagner. Et à 6 heures du matin je me suis réveillé en m’étouffant presque, genre c’est dégueulasse, comme quand vous avalez votre salive de travers, a-t-il raconté. (...) Et bien sûr, la première chose à laquelle je pense, c’est "Je vais voir ce qu’il s’est passé". Donc je regarde mon portable, et là je vois que j’ai 50 messages et je me dis que ce n’est pas bon signe, parce que d’habitude j’en ai quatre par jour. Tous mes amis et ma famille étaient sous le choc parce qu’on vient d’élire un fasciste à la Maison-Blanche pour la première fois de l’Histoire américaine. Tout est en train de couler maintenant».

Très déçu par le résultat du scrutin, Billie Joe Armstrong a tout de même encouragé ses compatriotes à se traiter «avec respect, gentillesse et amour».