/news/politics

Après la mort d'un ami

Le député Joël Lightbound fait la promotion de la «Dutch Reach»

Dominique La Haye | Agence QMI

DANIEL MALLARD/JOURNAL DE QUEBEC/AGENCE QMI

Le député libéral Joël Lightbound lance une campagne pour promouvoir la méthode hollandaise «Dutch Reach», afin d’éviter que des cyclistes ne perdent la vie dans des circonstances tragiques.

Le député fédéral de Louis-Hébert a rendu un vibrant hommage, lundi aux Communes, à son ami et ex-colocataire, décédé à vélo en août 2015 au coin des rues Saint-Denis et Jean-Talon, à Montréal.

«Il s'appelait Bernard Carignan, il avait 27 ans. C'était un homme droit, un libre viveur, c'était un frère, un fils, un ami, c'était un héros», a-t-il déclaré.

«Sa vie s'est arrêtée quand une portière de voiture a été ouverte avec négligence devant lui. Or sa mort aurait pu être évitée avec une technique très simple: le «Dutch Reach». Plutôt que d'ouvrir la portière de sa voiture avec sa main gauche, on prend sa main droite, ce qui nous force à regarder dans son rétroviseur s'il n'y a pas un cycliste qui s'en vient», a fait valoir M. Lightbound.

Le député a d’ailleurs lancé, lundi, une campagne d’autocollants faisant la promotion de cette méthode hollandaise.