/regional/montreal

Référendum dans Outremont

Nouveaux lieux de culte interdits sur Bernard

Caroline Lévesque

 - Agence QMI

CAPTURE D'ÉCRAN/TVA NOUVELLES

Tout comme sur l’avenue Laurier, les nouveaux lieux de culte seront interdits sur l’avenue Bernard, ont tranché dimanche par référendum des résidents d’Outremont.

«C’est un exercice pénible, mais les élus ont choisi de semer la division dans la population», indique Abraham Ekstein, membre de la communauté juive orthodoxe des Satmar, décidé à se tourner vers les tribunaux pour contrer cette décision.

Dimanche, des résidents d’Outremont ont voté à 1561 votes contre 1202 afin de maintenir le règlement adopté début octobre, qui prévoit interdire les nouveaux lieux de culte sur l’avenue Bernard. Selon l’arrondissement, le taux de participation était de 60,2 %.

Jacob Grenblatt croit aussi qu’il est important d’avoir plus d’une synagogue plus près des résidences.

«On veut pouvoir s’y rendre à pied, car le jour du sabbat, nous n’avons pas le droit de conduire, sauf dans une situation d’urgence», expliquait-il devant le bureau de vote.

Victoire pour des résidents

Pour Daniel Major, du camp du «oui» pour l’interdiction, ce résultat est une victoire aussi pour l’artère commerciale.

«C’[était] une question de survie pour l’avenue Bernard, si on change l’aspect, peu importe le lieu de culte, ça va nuire aux commerces», explique M. Major, très heureux du résultat, surtout que «c’est plus facile pour la communauté hassidique de se mobiliser que pour nous».

«Tuer la vie de quartier»

Richard Desrosiers, résident depuis 40 ans, est aussi satisfait du résultat puisqu'il craignait qu'une augmentation de lieux cultes attise les tensions à Outremont et «tue la vie de quartier».

Dans la même catégorie