/regional/abitibi

Policiers autochtones et de la SQ

Un nouveau poste de police mixte ouvrira à Val-d'Or

TVA Nouvelles

Un nouveau poste de police mixte, dont le mandat principal sera d’intervenir auprès des autochtones, ouvrira ses portes d’ici quelques mois à Val-d’Or en Abitibi.

«Je veux que l’on avance, que l’on passe à autre chose, que l’on ait des résultats. Notre responsabilité ici à Val-d’Or, c’est que ça fonctionne, que les gens aient confiance en la Sûreté du Québec. C’est un incontournable de trouver des solutions», a déclaré ce matin le directeur général de la Sûreté du Québec (SQ), Martin Prud’homme.

Il s’agira d’un poste communautaire, d’un projet-pilote d’un an dont l’argent est pris à même les budgets de la SQ dans le but d’apaiser les tensions dans la communauté de Val-d’Or.

Seize policiers

Seize policiers seront affectés à ce poste de police. La moitié des agents proviendra de corps de police autochtone. L’autre moitié sera des agents de la SQ.

Le poste comptera aussi des intervenants communautaires qui seront présents en tout temps afin de diriger les autochtones vers les ressources appropriées.

Martin Prud’homme ne s’en cache pas, le lien de confiance entre les autochtones de Val-d’Or et les policiers de la SQ est brisé depuis que des femmes autochtones ont allégué avoir été agressées sexuellement par des policiers de la Sûreté du Québec. Ces derniers ont depuis été blanchis.

Dans la même catégorie