/finance/bonnenouvelleeconomique

airBaltic reçoit ses avions

Bombardier livre son premier CS300 lundi à Mirabel

Martine Turenne | ARGENT

PHOTO COURTOISIE

Bombardier va livrer son premier avion CS300 à airBaltic lundi, au cours d’une cérémonie à Mirabel. Par la suite, le transporteur national de la Lettonie accueillera à son tour l’avion, membre de la famille des CSeries, jeudi, à l’aéroport de la capitale, Riga.

Cela survient un an et des poussières après l’annonce de l’acquisition par airBaltic de 20 appareils CS300, des avions pouvant compter entre 130 et 160 passagers, soit les plus gros modèle de la famille.

Premier client

Le transporteur airBaltic est le premier client à exploiter l'avion CS300. Il devait recevoir ses premiers modèles en octobre, mais leur venue a été retardée.

Le programme de la CSeries est globalement en retard d’environ deux ans et demi. Quelque 370 appareils ont été vendus dans le monde.

À la fin du mois d’octobre, une commande de 40 avions CS300 pour le groupe américain Republic Airways, que l’on croyait morte et enterrée en raison des difficultés financières du groupe, a ressuscité. La commande avait été passée en 2010 au coût de 3 milliards$ US.

De son côté, Air Canada a officialisé en juin la commande de 45 avions CS300, et des options pour 30 autres. Au prix courant de cet appareil, une commande de 45 avions serait estimée à quelque 3,8 milliards de dollars américains.

Il s’agit de prix sur catalogue, mais en raison de la concurrence féroce dans le secteur des avions commerciaux, des rabais significatifs sont octroyés. Ils peuvent atteindre jusqu’à 60%, voire 70 % du prix de détail suggéré. Les livraisons à Air Canada devraient débuter à la fin de 2019 pour s'échelonner jusqu'en 2022. Les CS300 remplaceront une partie des 45 avions E190 d'Embraer.

Dans la même catégorie