/finance/homepage

L’UPA veut 150 M$ par année

Les producteurs agricoles québécois sont inquiets

Argent

L’Union des producteurs agricoles demande au gouvernement du Québec d’investir 150 millions$ d’argent neuf par année, et ce, pour les cinq à sept prochaines années.

«Nos compétiteurs internationaux continuent d’être soutenus par des politiques agricoles agressives, car leurs gouvernants ont identifié l’agroalimentaire comme un levier économique important», a dit le président général de l’Union des producteurs agricoles, Marcel Groleau, lors de son allocution d’ouverture du Congrès général 2016 de l’Union.

C’est que les producteurs agricoles québécois ont plusieurs sujets d’inquiétudes : lait diafiltré, importation massive de fromages européens (avec l’Accord Canada-Europe), renégociation éventuelle de l’ALÉNA, retour possible de l’étiquetage d’origine obligatoire aux États-Unis, cycle baissier qui s’amorce dans le secteur des céréales...

Tous ces éléments s’ajoutent à «l’absence de leadership ministériel et gouvernemental» qui mine la confiance des producteurs agricoles du Québec, a déclaré Marcel Groleau.

Les producteurs agricoles reprochent l’immobilisme, le manque de vision à long terme et les mauvaises décisions prises par le gouvernement du Québec au cours des dernières années.

Morosité dans les champs

Plusieurs indicateurs témoignent de la morosité des producteurs et de leur hésitation à investir. Selon Statistique Canada, les dépenses en immobilisations dans le secteur agricole québécois ont augmenté de 23 % entre 2006 et 2015, contre 94 % en Ontario et 160 % pour l’ensemble du pays.

Autres statistiques inquiétantes, selon l’UPA: les dépenses en recherche et développement des entreprises du secteur agroalimentaire québécois ont diminué de 30 % entre 2008 et 2015.

Or, la demande alimentaire pour des produits de qualité, «qui répondent encore plus fidèlement aux attentes sociétales, est en forte croissance au Québec et ailleurs dans le monde», dit l’UPA dans son communiqué, qui réclame un «chantier des attentes sociétales».

Dans la même catégorie