/news/society

Cité-de-la-Santé de Laval

Près de 2 ans sans nouvelles pour une chirurgie

TVA Nouvelles

Malgré l’investissement annoncé par le ministre Barrette afin de réduire les délais d'attente en chirurgie, cela n'aura pas d'impact sur certains patients.

Le ministre de la Santé annonçait lundi un investissement de 20 millions, destiné à réaliser plus de 22 000 interventions chirurgicales additionnelles par année au Québec.

Stéphane Morand espère que ça va l'aider. L'homme de 54 ans attend depuis presque deux ans de rencontrer un chirurgien orthopédique à la Cité-de-la-Santé de Laval pour son problème à l'épaule.

Stéphane Morand, patient de Laval

Capture d'écran TVA Nouvelles

«J'ai des problèmes à des tendons et à des ligaments. Un ligament d'étiré et un ligament déchiré», raconte M. Morand.

En avril 2014, son médecin a demandé un test d’imagerie par résonance magnétique (IRM). Il l'a eue seulement 10 mois plus tard, à la Cité-de-la-Santé, en février 2015.

Depuis ce temps, il attend désespérément de savoir quand il pourra être opéré. En juillet dernier, il a rejoint quelqu'un au département d'orthopédie.

Voici ce qu'on lui a répondu: «Attendez-vous, régulièrement, on a des cas qui prennent jusqu'à quatre ans pour des priorités 1.»

«Au-delà d'un an» d'attente

Selon le ministre de la Santé, 96 000 personnes sont en attente d'une chirurgie au Québec, dont 1000 depuis plus d'un an. Mais cela ne tient pas compte du temps d'attente avant de voir le chirurgien. En orthopédie, ça peut être long.

«Ça peut aller au-delà d'un an, affirme le Dr Robert Turcotte, président de l’Association d’orthopédie du Québec. J'ai parlé à mon collègue de Saint-Hyacinthe aujourd'hui. Ils ont 5000 patients qui attendent pour être vus en orthopédie. À l'hôpital général, où je travaille, on en avait 6000 qui attendaient pour être vus.»

Parmi les 250 chirurgiens orthopédiques au public, les spécialistes de l'épaule sont rares.

«Le temps opératoire est limité. C'est encore pire si vous avez besoin d'une hospitalisation», explique le Dr Turcotte.

À la Cité-de-la-Santé, on nous assure que 90% des chirurgies orthopédiques sont réalisées à l'intérieur de six mois. Quelque 10% des patients ne sont pas disponibles au moment de l'appel. Les IRM sont effectuées dans un délai maximum de trois mois. «Dans mon cas, ça a pris près de 10 mois», précise Stéphane Morand.

Ce dernier dit s'être présenté en juin 2015 à la réception de la Cité-de-la-Santé afin de faire un changement d'adresse. Se pourrait-il que ses informations ne se soient pas rendues au département d'orthopédie?

La direction de l'hôpital ne veut pas nous donner d'entrevue à ce sujet et nous répond que son dossier est confidentiel.

-D’après un reportage d’Harold Gagné