/news/currentevents

Double meurtre

Un jeune homme avoue au SPVM avoir tué ses parents à Ottawa

Maxime Deland | Agence QMI 

Un jeune homme de 22 ans a été arrêté lundi soir à Montréal après avoir appelé les policiers pour confesser le meurtre de ses parents commis il y a deux semaines, à Ottawa.

Les révélations faites par Cameron Rogers aux policiers montréalais ont rapidement été relayées au Service de police d’Ottawa.

Des patrouilleurs se sont rendus sur l’avenue Apeldoorn, dans le sud de la ville, où ils ont fait la macabre découverte, vers 22 h.

Selon nos informations, les corps de David Rogers - un ancien journaliste du «Ottawa Citizen» - et de sa femme Merrill, ont été découverts dans la cour arrière de leur résidence, cachés entre le cabanon et la clôture.

L’un des deux cadavres avait été placé dans une valise, tandis que l’autre était recouvert d’une bâche.

Les corps ont été retrouvés moins d’une heure après la confession de leur fils aux policiers du SPVM.

On ignore pourquoi Cameron Rogers a soudainement décidé d’avouer le double meurtre. «J’ai tué mes parents il y a deux semaines à Ottawa», aurait admis le jeune homme lorsqu’il a été rencontré par les policiers montréalais au centre-ville de Montréal.

Selon nos informations, Cameron Rogers vivait à Montréal depuis quelques jours et n’avait pas de domicile fixe. Il squattait à proximité d’un immeuble rue Saint-Denis.

À la suite de ses confessions, le présumé meurtrier a été transporté au poste de police, où il a passé la nuit en cellule.

Le jeune homme a brièvement comparu à la cour mardi. Cameron Rogers était visiblement nerveux lors de la courte audience par vidéoconférence au palais de justice de Montréal.

Il n’a toutefois pas pu enregistrer de plaidoyer. Comme il s’agit d’un dossier de la police d’Ottawa, c’est dans cette ville qu’il devrait être jugé. Il a comparu mardi à Montréal, puisqu’il a été arrêté dans la métropole.

«Vous allez rapidement être envoyé à Ottawa», a d’ailleurs confirmé la juge Isabelle Rheault à l’accusé.

Avec la collaboration de Michael Nguyen