/news/law

La famille très déçue

Femme tuée par un pitbull: pas d'accusation contre le maître

Agence QMI

Le propriétaire du chien responsable de la mort de Christiane Vadnais n’aura pas à faire face à la justice.

En juin dernier, le pitbull Lucifer, laissé seul au domicile des parents de Franklin Junior Frontal, a traversé la clôture le séparant de la cour arrière de Mme Vadnais, où il l’a mordu. La victime est décédée des suites de cette agression.

La famille s’est montrée déçue de cette décision du Directeur des poursuites criminelles et pénales, mais n’est pas surprise. «On est vraiment déçus. Ce sont des accusations qui sont quand même difficiles à porter parce qu'il faut monter un dossier béton», a confié Émilie Routhier, la fille unique de Christiane Vadnais.

Cette décision survient alors que les propriétaires d’un autre pitbull, qui avait agressé une fillette de huit ans dans un parc de Brossard l’automne dernier, étaient de retour devant la justice, mardi, pour répondre à une accusation de négligence criminelle ayant causé des lésions.

La famille de Mme Vadnais n'exclut pas la possibilité de poursuivre au civil M. Frontal.

La mort de Christiane Vadnais a déclenché un vaste débat sur la place des pitbulls dans la société et mené plusieurs villes à resserrer leur réglementation sur les chiens, voir à interdire leur présence sur leur territoire.

Dans la même catégorie