/finance/homepage

Marché du travail

Les erreurs les plus communes des chercheurs d’emplois

Agence QMI

Arriver en retard à une entrevue et inclure des renseignements non pertinents sont les erreurs les plus sérieuses que commettent les chercheurs d’emploi, selon une étude menée auprès de 270 directeurs financiers canadiens.

Un autre défaut souvent mentionné tient à la présence de coquilles ou de fautes grammaticales dans les documents de demande d’emploi.

«Les candidats les plus susceptibles d'obtenir l'emploi recherché sont ceux qui sont capables de démontrer comment ils vont ajouter de la valeur et contribuer aux objectifs de l'entreprise dès leur embauche», a souligné Dianne Hunnam-Jones, présidente d'Accountemps au Canada¸ un service de dotation en personnel temporaire, en comptabilité, en finance et en tenue de livres, qui a réalisé l’étude.

Mais le pire des faux pas consiste à se présenter en retard à une entrevue, estiment les directeurs financiers interrogés dans le cadre de l’étude.

«Les demandeurs qui prennent le temps d'adapter leur curriculum vitæ en fonction de postes précis et qui arrivent à l'heure convenue, sont bien préparés et manifestent de l'enthousiasme à l'égard du poste, voilà qui laisse aux employeurs une impression durable quant à leur potentiel de réussite », a précisé Mme Hunnam-Jones.

Les coquilles et les erreurs grammaticales, souligne-t-on, peuvent donner l'impression qu'un chercheur d'emploi manque de rigueur et n'a pas le souci du détail. Une seule coquille dans un curriculum vitæ peut entraîner l'élimination d'un candidat.

La firme Accountemps donne plusieurs conseils aux chercheurs d’emploi:

- Relisez vos documents attentivement et demandez à une personne de confiance de les relire ;

- Tenez-vous-en aux faits susceptibles d'intéresser les employeurs, ce qui se résume habituellement à vos titres de compétences, votre expérience et vos réalisations. Votre curriculum vitæ et votre lettre d'accompagnement doivent être concis ;

- Renseignez-vous au sujet de l'entreprise en jetant un coup d'œil à son site web et sur des articles publiés récemment. Intégrez ce que vous avez appris dans votre lettre d'accompagnement et dans vos réponses durant l'entrevue en établissant des liens entre ce dont l'entreprise a besoin et ce que vous offrez ;

- Soyez honnête. S'inventer de l'expérience ou exagérer celle-ci n'est jamais acceptable.Faites une vérification en ligne de vos pages de médias sociaux et retirez tout message pouvant être perçu comme non professionnel ou inapproprié;

- Consultez les ressources sectorielles pour vous informer des échelles salariales associées aux emplois dans votre domaine. Le fait de comprendre les tendances du marché vous aidera à valoriser vos compétences et votre expérience.