/finance/homepage

Problèmes médicaux

Prothèses de la hanche: Johnson & Johnson condamné à payer 1 milliard $

Agence QMI

Un jury fédéral a décidé jeudi de condamner le géant Johnson & Johnson et sa filiale DePuy à payer plus de 1 milliard $ US six personnes qui se plaignent d’avoir souffert de problèmes médicaux après avoir reçu des implants de la hanche.

Selon la firme d’avocat, le jugement inclut plus 30 millions $ US pour les six plaignants, tous de Californie, et surtout 1 milliard $ US en dommages-intérêts punitifs.

«Le jury s’est exprimé clairement et j'espère que J & J va enfin l'écouter», a déclaré l'avocat principal Mark Lanier du cabinet d'avocats Lanier à Houston.

«Une fois de plus, un jury a écouté les témoignages des deux parties et a rendu un verdict affirmant ce que nous savions depuis: une entreprise responsable réglerait ces cas et s'occuperait de leurs consommateurs blessés plutôt que de les forcer par des litiges vexatoires juste pour retarder la justice», a ajouté l’avocat

Dans un communiqué, Johnson & Johnson et sa filiale ont indiqué qu’ils allaient «immédiatement» se préparer à contester la décision. «Nous n'avons pas de responsabilité plus grande que celle des patients qui utilisent nos produits et notre objectif est de créer des innovations médicales qui aident les gens à vivre une vie plus active et plus confortable», a souligné Mindy Tinsley, porte-parole de DePuy.

Plusieurs demandes de recours collectifs ont été déposées aux États-Unis et au Canada relativement à des implants de la hanche rappelés, après que des patients se soient plaints de douleurs intenses et de diverses complications.