/news/law

Ontario

Condamné pour meurtre après quatre procès, 35 ans plus tard

Agence QMI

Wooden brown gavel

Archives TVA Nouvelles

Il aura fallu atteindre 35 ans et passer au travers de quatre procès, mais un Ontarien a finalement été trouvé coupable devant jury du viol et du meurtre d’une jeune femme survenue en juin 1981 à Hamilton, en Ontario, a rapporté le «Toronto Star».

Diane Werendowicz s’apprêtait à célébrer son 24e anniversaire de naissance lorsqu’elle a eu le malheur de croiser Robert Badgerow en rentrant chez elle, après une soirée avec des amies. Elle a été violée, étranglée, puis noyée par Badgerow au fond d’un ravin.

La police n’a jamais pu accuser l’homme de quoi que ce soit jusqu’à ce que l’analyse de l’ADN retrouvé sur la scène permette de déposer une accusation de meurtre au premier degré, 17 ans plus tard.

Robert Badgerow s’est défendu en affirmant avoir eu une relation sexuelle consensuelle dans sa voiture avec la victime, mais que quelqu’un d’autre l’avait tué. Ses avocats ont tenté de faire porter le chapeau à un violeur en série connu qui habitait dans le même bloc appartement que Diane Werendowicz, mais la police n’a jamais trouvé de preuve pour étayer cette hypothèse.

Robert Badgerow a été condamné une première fois en 2001, avant de voir la décision renversée en appel. Puis, un second et un troisième procès ont avorté en 2010 et 2011, puisque les jurys ne sont pas parvenus à atteindre une décision unanime.

La quatrième fois fut finalement la bonne pour la Couronne. Ce faisant, Badgerow est devenu le premier Canadien de l’histoire à être jugé quatre fois pour le même meurtre.

Dans la même catégorie