/news/world

Taïwan

Manifestation contre la suppression de jours fériés

Agence France-Presse

Un député a été attaqué et des manifestants en colère ont lancé des bombes fumigènes vendredi lorsqu'un rassemblement devant le Parlement taïwanais pour protester contre un projet de suppression de jours fériés a dégénéré en scènes de chaos.

L'amendement controversé au Code du travail a déjà déclenché de nombreuses manifestations et grèves de la faim. Les protestataires accusent la nouvelle présidente Tsai Ing-wen, du Parti démocratique progressiste (PDP), d'avoir renié ses promesses.

La popularité de Mme Tsai a dégringolé depuis son entrée en fonctions en mai alors que son gouvernement tente de faire adopter des réformes sociales.

Aux termes du nouvel amendement, sept jours fériés annuels seront supprimés. En échange, la loi leur garantirait un jour de repos hebdomadaire en plus de leur journée de congé par semaine actuelle.

Le projet pourrait faire l'objet d'un vote dès vendredi et une centaine de manifestants se sont heurtés à la police devant le Parlement à Taipei.

«Opposez-vous à la suppression de sept jours fériés», pouvait-on lire sur les banderoles. Certains manifestants ont lancé des bombes fumigènes.

Ker Chien-ming, député du PDP, a été renversé par les manifestants qui lui ont porté un coup de poing et l'ont aspergé d'eau au moment où il sortait du Parlement, selon des images de la télévision locale.

Puis, les manifestants ont craché dans une chaussure, les médias locaux expliquant qu'elle appartenait au député et qu'il l'avait perdue dans les heurts.

Le PDP a condamné les violences et demandé à la police d'ouvrir une enquête.

«Les défenseurs des droits des salariés ont le droit d'exprimer leurs exigences, mais les comportements violents comme les coups et les jets d'eau ne sont pas quelque chose d'acceptable dans une société démocratique».

Mme Tsai et son parti ont remporté une victoire écrasante face au Kuomintang sortant aux élections de janvier, après avoir fait campagne pour les réformes sociales progressistes et l'amélioration des perspectives d'avenir pour les jeunes.

Dans la même catégorie