/news/currentevents

Saint-Jacques

Un immeuble appartenant à un agresseur sexuel incendié

Elizabeth Laplante | TVA Nouvelles

Un immeuble appartenant à un homme ayant récemment plaidé coupable à des accusations d'agressions sexuelles a été détruit par les flammes, tôt jeudi matin, à Saint-Jacques, dans Lanaudière. L'incendie est considéré comme suspect et c'est la Sûreté du Québec qui est chargé de l'enquête.

Selon le rôle foncier de la municipalité, Roger Savard, 60 ans est le propriétaire de l'immeuble rasé par le brasier.

Or, en septembre dernier, Savard a plaidé coupable à des accusations d'agressions sexuelles à l'endroit de trois victimes, dont deux d'âge mineur.

Les agressions se seraient déroulées à Saint-Jacques, entre septembre 2012 et juillet 2013.

L'homme a également enregistré un plaidoyer de culpabilité pour des accusations de possession et de production de pornographie juvénile. Il devrait connaître sa sentence le 21 décembre, au palais de justice de Joliette.

Questionnée à savoir si ces événements pourraient avoir un lien quelconque avec l'incendie, la SQ a précisé qu'il est encore «trop tôt pour faire des liens». Des enquêteurs devaient se rendre sur la scène au cours de la journée de jeudi.

L'immeuble rasé par les flammes abritait trois logements et un dépanneur. Le brasier a pris naissance peu avant 4h et s'est propagé à l'ensemble du bâtiment. Au moins six résidents devront être relocalisés, car le bâtiment est une perte totale.

Il y a quelques semaines, les pompiers s'étaient rendus à cette même adresse pour un début d'incendie. L'enquête avait également été transférée à la SQ.