/regional/gaspesie

Seul village isolé en Gaspésie

«Les gens ont hâte de recommencer à circuler» - Le maire de La Martre

TVA Nouvelles

Les habitants du village de La Martre, en Gaspésie, sont encore isolés du reste du monde en raison des dommages causés par les marées à la route 132.

«On n’a pas accès par les terres, comme les autres villages», a expliqué dimanche matin Yves Sohier, maire de la petite municipalité de 267 habitants.

La circulation avait été interrompue vendredi en raison de l’affaissement dans l’océan d’une partie de la route. Le secteur entre La Martre et Marsoui a été le plus durement touché. Samedi soir, des portions de la route ont été rouvertes, mais le village de La Martre reste isolé du reste du monde.

Si tout se déroule comme prévu, les citoyens du village pourront accéder à nouveau au réseau routier lundi matin. Depuis vendredi, la mer s’est calmée et il n’y a pas eu de fortes précipitations. Le réseau routier est dégagé, a fait remarquer le maire.

«Ça s’améliore tous les jours, explique M. Sohier. Le MTQ travaille avec acharnement à réparer les tronçons qui étaient brisés. Ils travaillent 24 h sur 24.»

En raison de la situation, des mesures exceptionnelles ont été prises dans la municipalité.

«On a travaillé fort à sécuriser les gens. On a fait ouvrir le magasin général pour avoir les denrées indispensables, mentionne le maire. On est un petit village; les gens se tiennent beaucoup par la main, on s’entraide l’un et l’autre. On se connaît tous. Ça va très bien, tant qu’on a l’électricité.»

Et à une semaine de Noël, «les gens ont hâte de recommencer à circuler pour aller faire des commissions de Noël», fait remarquer M. Sohier.

Dans la même catégorie