/regional/estduquebec/gaspesie

Haute-Gaspésie

Les travaux se poursuivent sur la route 132

TVA Nouvelles

La situation revient graduellement à la normale en Haute-Gaspésie où la route 132 a été lourdement endommagée, vendredi dernier, suite au déferlement de fortes vagues.

Depuis vendredi, les travailleurs s'affairent sans relâche à rétablir la circulation dans le secteur. Cinq sections entre le secteur Tourelle de Sainte-Anne-des-Monts et Grande-Vallée ont été sectionnées par les grandes marées. On a tout d’abord procédé à une étape d’inspection avant d’entamer le colmatage.

La route 132, entre Tourelle et Grande-Vallée, a été rouverte samedi soir. Les travaux de réparation, eux, vont continuer.

Des cas similaires survenus par le passé dans la région ont pris entre un an et demi et trois ans pour en arriver à une reconstruction complète de la chaussée. On pourrait parler d’un échéancier semblable dans ce cas-ci, toutefois le ministère du Transport se fait rassurant et assure que d’ici Noël il devrait y avoir des changements considérables.

«On a des équipes qui vont travailler très intensivement au cours des prochains jours. L’objectif actuel du ministère c’est de remettre une circulation normale sur un maximum de secteurs avant la période du temps des Fêtes. Il pourrait y avoir encore des travaux par la suite, mais le but c’est vraiment de revenir à une circulation normale le plus vite possible», affirme Miryam Leclerc, porte-parole au ministère des Transports.

Le maire de La Martre soulève qu’il serait peut-être temps de remettre sur la table le projet évoqué il y a trois ans d’une voie de contournement, afin d’éviter que les municipalités se retrouvent de nouveau enclavées lors de la montée des eaux.

Par ailleurs, la surveillance demeurera accrue dans le secteur pour quelques jours, comme l’explique le directeur de la sécurité civile au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie, Jacques Bélanger.

«Le rétablissement n’est pas terminé. Cette semaine on annonce encore de grandes marées, plus mercredi et jeudi. Le niveau d’eau est élevé, reste à voir les conditions météo. On va continuer d’être alertes et d’informer les citoyens.»

Dans la même catégorie