/news/society

Transformation radicale

Le Tibet, prochaine destination touristique cinq étoiles?

TVA Nouvelles

Dans l’une des zones les plus inaccessibles du monde, un changement aussi important que troublant s’opère.

Le Tibet, sous le contrôle du gouvernement chinois, fait depuis longtemps rêver les voyageurs curieux de découvrir la culture unique de ce peuple qui s’est battu sans succès pour s’émanciper de l’emprise chinoise en 1959.

Mais la terre du Dalaï-lama change. Longtemps inaccessible aux journalistes et aux touristes, le gouvernement chinois est prêt à assouplir ses frontières et à faire de cette région un moteur économique touristique du pays. Mais à quel prix?

Un journaliste du réseau CNN a obtenu un rare accès à cette région dans le cadre d’une visite gouvernementale qui avait pour but de mettre en vitrine un peuple tibétain heureux et sa culture à travers de la peinture, de la danse ou de l’opéra (voyez son reportage dans la vidéo ci-dessus). Partout où les journalistes allaient, des surveillants du gouvernement chinois les accompagnaient.

Mais à l’extérieur de ces activités réglées au quart de tour, le Tibet se transforme radicalement. Des hôtels cinq étoiles sont érigés par de grandes bannières occidentales, des autoroutes sont construites afin de relier des contrées plus recluses du pays. Des centaines de familles sont forcées vers la relocalisation afin de «moderniser» les sites qui deviendront des attraits touristiques.

Pas de doute, le pouvoir économique de la Chine fait faire la queue aux compagnies qui cherchent à s’imposer dans ce nouveau marché touristique.

Les autorités chinoises estiment qu’environ 24 000 touristes visiteront la région cette année. Un montant qui doit grimper à 35 000 d’ici 2020. Celles-ci clament également que le renouveau tibétain offrira au peuple une meilleure qualité de vie grâce à de nouvelles infrastructures pour le transport ou encore pour l'accès à Internet.

Les échos provenant de l’intérieur et de l’extérieur du pays ne partagent toutefois pas cet avis. Le Dalaï-lama a notamment déjà accusé Beijing de vouloir supprimer l’identité culturelle et religieuse du peuple tibétain.

Chose certaine, les voyageurs auront intérêt à peser le pour et le contre s’ils souhaitent profiter de l’occasion pour visiter le Tibet, car ce qu’ils y apercevront ne pourrait bien être qu’une pâle imitation de la véritable identité de la région.

Dans la même catégorie