/news/culture

Sur les ondes de TVA le 15 janvier

«Célébration 2017»: des airs connus pour lancer le gala

Yan Lauzon | Agence QMI

Les succès «Placebo», «Ne me laisse pas tomber», «Parlez-moi de lui» et «Belle infirmière» résonneront dès les premières minutes de «Célébration 2017».

À quelques jours de l’événement qui se tiendra dimanche au Théâtre du Casino du Lac-Leamy, à Gatineau, le metteur en scène Joël Legendre et le quatuor d’artistes réuni pour cette soirée ont amorcé mardi, à Montréal, leur blitz de répétitions pour le numéro d’ouverture aux côtés de quelques musiciens.

Ayant marqué à leur façon la dernière année, Alexe Gaudreault, King Melrose, Geneviève Leclerc et Jonathan Painchaud donneront le coup d’envoi du gala de Loto-Québec qui sera diffusé à TVA le 15 janvier.

Choix logique

Pour Alexe Gaudreault, qui sera la première à s’exécuter dimanche, il était évident pour elle de proposer sa composition «Placebo».

«Étant donné que je ne l’ai encore jamais faite à la télé, je me suis dit que c’était le moment d’aller chercher les gens qui n’ont pas encore fait le lien entre ma face et la ¨toune¨», a-t-elle précisé.

Dès le début de «Célébration 2017», Geneviève Leclerc aura quant à elle droit à sa première prestation à la télé après avoir ému le public lors de la plus récente édition de «La Voix» avec son interprétation de «Je suis malade».

En plein numéro rythmé, elle ralentira la cadence et, sobrement, livrera sa version de «Parlez-moi de lui» de Françoise Hardy, une chanson qui se retrouvera sur son premier album.

«Ça va probablement être la mise en scène de pas mal de mes trucs, c’est-à-dire non existante. C’est l’histoire, c’est la voix. C’est dans mon visage, mes yeux.»

Du changement

Peu habitué de se retrouver au petit écran, King Melrose offrira quant à lui de la soul colorée grâce à «Ne me laisse pas tomber», la pièce qui l’a fait connaître. Une véritable chance pour celui dont le vrai nom est Sébastien Côté.

Jonathan Painchaud n’allait pas non plus laisser passer l’occasion de se produire avec sa «Belle infirmière» devant environ 1,4 million de téléspectateurs, surtout qu’il agira aussi à titre de choriste – comme ses trois comparses – tout au long du gala.

«C’est toujours plaisant de se ramasser dans de gros événements où on nous sort de nos bottines, qu’on nous fait faire des affaires qui nous sortent de notre quotidien. C’est assez rare que je fais des ¨back vocals¨», a-t-il précisé.

Au total, 12 journées de répétitions auront été nécessaires pour Joël Legendre et les artistes du 28e gala «Célébration» qui sera présenté à TVA, le dimanche 15 janvier, à compter de 20h30.