/news/currentevents

Centre jeunesse de Joliette

Jérémie Brunet a été retrouvé

TVA Nouvelles

MISE À JOUR | Le petit Jérémie Brunet a été retrouvé en milieu de journée, mardi.

Jérémie Brunet en est à 40 fugues en deux ans. Le jeune homme de 17 ans a quitté le Centre jeunesse de Joliette, dimanche, mais a finalement été localisé mardi.

Sa maman, Fanny Cyr a expliqué à TVA Nouvelles que son fils est vulnérable et influençable, elle lui lance un cri du cœur. «On l’aime, on veut juste l’aider, qu’il ait les bons soins et qu’un jour, il soit autonome, qu’il soit heureux», espère la maman de Jérémie.

«Il était en encadrement intensif, il a fait deux séjours de quatre mois. Mercredi, il a été retiré de l’encadrement pour qu’il sorte, car il allait bien. Vendredi, une sortie a été autorisée par une travailleuse sociale. J’ai eu des contacts avec lui toute la fin de semaine. Je voyais qu’il n’allait pas bien et il a décidé de fuguer», ajoute Mme Cyr.

Son fils a de nombreux problèmes. «Il a des troubles de santé mentale, un TDAH, des troubles anxieux, de langage. Et il a eu un diagnostic d’autisme pendant des années, mais ça a été enlevé l’année dernière. On est dans le néant.»

Fanny Cyr estime que le centre jeunesse n’est pas en mesure d’aider les adolescents aux prises avec des problèmes de santé mentale.

Détresse

«Quand on est obligé de l’enfermer, pourquoi, il n’est pas hospitalisé? Pourquoi, il n’a pas plus de soins? Pourquoi on le laisse comme ça en détresse? Avec les coupures, les éducateurs font ce qu’ils peuvent. Le système est mal fait», nuance la mère.

«Il faut qu’il se fasse aider, mais l’aide qu’on lui apporte, ce n’est pas l’aide dont il a besoin. C’est difficile voir son enfant comme ça durant des années. N’avoir aucun pouvoir là-dessus, c’est dur pour le cœur d’une mère. On vit ça en famille, la maladie mentale touche tout le monde. Ç'a a plein de dommages collatéraux», fait savoir Fanny Cyr.

Jérémie a été dans un centre jeunesse des Laurentides durant les deux dernières années avant d’atterrir dans celui de Joliette. À l’époque, il avait déjà été retrouvé au centre-ville de Montréal, Mme Cyr pense que son fils pourrait donc se trouver dans la métropole.