/finance/homepage

Bureau de la concurrence

Amazon.ca épinglé pour ses politiques de prix trompeuses

Agence QMI

Le détaillant en ligne Amazon devra payer une pénalité de 1 million $, imposée par le Bureau de la concurrence, en lien avec ses pratiques d’affichage de prix sur son site web canadien, a-t-il été annoncé mercredi.

Le Bureau explique qu’Amazon laissait entendre aux consommateurs qu’ils pouvaient obtenir des articles à prix d’aubaine, alors que la réalité n’était pas si alléchante qu’elle le semblait.

C’est qu’en affichant ses produits, sur www.amazon.ca, le détaillant comparait ses prix à ceux des prix de vente «conseillés» par les fournisseurs et non pas aux prix réels affichés chez d’autres commerçants. Ce faisant, le public pouvait croire que les prix d’Amazon étaient inférieurs aux prix affichés ailleurs sur le marché, ce qui n’était pas forcément le cas.

Amazon a depuis revu sa façon de procéder afin de mieux refléter les véritables économies offertes aux consommateurs canadiens.

«Les consommateurs sont attirés tout naturellement par les promesses d’économies. Nous sommes ravis qu’Amazon ait mis en place des moyens pour corroborer les prix conseillés, soumis par ses fournisseurs, afin de s’assurer que les consommateurs reçoivent des renseignements exacts et qu’ils ne soient pas trompés par de prétendues économies», a déclaré le commissaire de la concurrence John Pecman, dans un communiqué.

Amazon devra aussi rembourser un montant additionnel de 100 000 $ au Bureau de la concurrence pour rembourser des frais engagés dans le processus qui a mené à une entente pour modifier les façons de faire du détaillant.

En vertu de l’entente conclue avec Amazon, le Bureau de la concurrence estime que le message envoyé est clair et que les indications d’économies inexactes ne seront pas tolérées.

Dans la même catégorie